lundi 29 juillet 2019



Cette semaine, j'ai eu le privilège de faire un stage de trois jours sur une technique de glacis à l’huile à la maison des Sources au Grouanec, nous sommes passés de l'ébauche à la mise en couleur, appliquant patiemment les fines couches de glacis.
Elisabeth Couloigner étant présente parmi les élèves, m'a donnée ses impressions :
  "A nouveau je me suis laissée absorber par la luminosité de la couleur, la recherche des lumières, des volumes, des transparences, c'est une matière picturale extrêmement séduisante, sensuelle. Il y a bien sûr le stress du dessin figuratif, mais la méthode  qui chemine progressivement et tranquillement de l'ébauche vers le plus précis est facilitante. Chacun, chacune est arrivé à un résultat plaisant."





















stage de peinture à l'huile

jeudi 22 février 2018

bientôt un nouveau STAGE « CO.RI »

Matière et composition sur medium
& Glacis à l'huile

28-29 Avril & 30 Avril-1er Mai

 Cela fait quatre ans que Jean-Noël Riou et Elisabeth Couloigner collaborent à la réalisation de tableaux à quatre mains.

 Elisabeth Couloigner travaille sur panneaux de Mdf en techniques mixtes et Jean-Noël Riou y pose des glacis à l'huile.

Site de Jean-Noël Riou : http://www.jnriou.com/

Site d’Élisabeth Couloigner : http://www.livredematieres.com/

Renseignements et inscriptions  auprès d' ANIMA LIBRI : animalibri@gmail.com


dimanche 31 décembre 2017

lundi 6 novembre 2017

Suite de notre histoire




J'ai un peu tardé mais nous y voilà :
Donc Élisabeth me répondant "pourquoi pas", je dois dire que je ne relève pas vraiment me disant qu'elle était polie en me répondant aimablement... car on sait qu'une œuvre est personnelle et que rare sont ceux qui laisseraient intervenir une tiers personne sur celle-ci.
Nous nous quittons donc sur cette dernière parole après les politesses d'usage.
Une fois rentrée chez elle (je l'apprendrais plus tard) elle se demande qu'elle mouche l'a piquée pour répondre de la sorte à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas vraiment...!
Bien sûr, mon élève, avait un large sourire en ayant la ferme intention de ne pas en rester là....
Aussi, quelques jours plus tard, à l'occasion d'un autre cours, elle me dit qu’Élisabeth était sérieuse en ayant lancée ce "pourquoi pas" et qu'il serait de bon ton de prendre rendez-vous pour mettre au point un projet commun.