mardi 25 juillet 2017


Retour de l'hôtel des Roses



 La semaine dernière Jean-Noël Riou et moi-même avons animé un stage "CORI" à l'hôtel des Roses, à Libin, près de Libramont en Belgique. Nous avons passé quatre jours hors du temps, à peindre, déguster des délices, deviser plaisamment.
Marie-Catherine Stine organise des séjours à thème dans son hôtel de charme situé au milieu des bois, non loin du village du livre de Redu. Il y a quelques mois, elle nous a contactés avec cette idée d'un stage "CORI". Je commence par un stage de deux jours de "Matière et composition" pendant lequel les stagiaires travaillent avec des pigments en liaison acrylique sur des panneaux de mdf enduits. Jean-Noël enchaîne avec deux jours de glacis à l'huile posés sur les carrés de mdf commencés avec moi. Ceci à la manière de la démarche de travail collaboratif que nous mettons en œuvre Jean-Noël et moi lorsque nous réalisons nos tableaux à quatre mains.
Après la joie de manipuler matières et couleurs, de créer des images, nous sommes passés aux plaisirs de la table. Aux fourneaux, Jean-Philippe Stine ainsi que la mère et la tante de Marie-Catherine..... aux fourneaux la recherche de l'excellence pour chaque plat : essentiellement un approvisionnement bio chez des producteurs sélectionnés et une science culinaire qui nous a enchantés à chaque repas. Et en assaisonnement, la bonne humeur et l'humour de Marie-Catherine.

Retour de l'hôtel des Roses : les glacis à l'huile.





 En général, pour peindre un CORI, je commence par composer l'espace du tableau en matière et couleur. Puis Jean-Noël interprète mes formes avec des glacis à l'huile. Nous respectons la règle du gras sur maigre.
Les stagiaires ont travaillé pendant deux jours avec moi puis ont continué leur travail avec Jean-Noël, et je me suis glissée parmi les élèves...
Nous avons travaillé des "figures imposées" pour poser quelques notions de bases : un dé, des galets et un livre ainsi qu'une "figure libre"- la mise en valeur de formes cachées dans la matière. Le dé a permis d'aborder la perspective et les valeurs clair, moyen, sombre, le livre les zones d'ombre et de lumière et les galets des volumes aléatoires. Pour chaque sujet nous avons posé des couches fines de couleurs transparentes. Nous avons aussi appris à faire du très sombre et profond à la place du noir. En fait il faut toujours penser ombre et lumière. 








Et on remet ça en juillet 2018.....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire